Au-delà des échanges qui accompagnent directement les séances, notre festival propose une série de rencontres ciblées. Les déjeuners avec les invités donnent aussi à ces moments d’échange un caractère plus convivial.

 

LES INVITES DE L’ÉDITION 2017

Julia Vargas, réalisatrice de Carga Sellada.

Julia Vargas est née en Bolivie en 1942. Cette photographe de formation a étudié à l’École des Arts et Métiers de Vevey en Suisse et a été exposée en Europe comme en Amérique. Elle est également scénariste et réalisatrice. Forte de 40 ans d’expérience dans l’audiovisuel, elle a notamment réalisé Esito sería… (2004) et Patricia, una vez basta (2005). Julia Vargas est par ailleurs très impliquée dans la formation au cinéma et donne des cours destinés aux publics populaires aux Etats-Unis, Cuba ou Bolivie.

Filmographie (non exhaustive) :
Esito sería… La vida es un carnaval (2004), Patricia, una vez basta (2005), Carga Sellada (2015)

 

 

 

Jacques Arlandis, co-producteur de Carga Sellada.

Docteur en économie, diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Paris, il débute sa carrière professionnelle à France Télécom, puis rejoindra l’IDATE (Institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe) avant de se voir confier, en 2002, la direction de l’École Nationale Supérieure Louis Lumière.  Il créé en 2010, Lavega Productions pour développer des projets cinématographiques, fictions et documentaires en particulier en partenariat avec des producteurs indépendants latino-américains.

 

 

 

Fernanda Ramondo Nacida, réalisatrice de No te olvides de mi.

Elle est née à Buenos Aires, a étudié la réalisation cinématographique en Argentine puis la gestion culturelle en Italie. Elle a par la suite été consultante et scénariste indépendante pour le cinéma et la télévision. Elle a écrit et dirigé No te olvides de mí (Prix Raíces al desarrollo et Prix Meilleure Première Œuvre de l’INCAA) et co-dirigé El hijo buscado (2014). Depuis 2013, elle est directrice du développement de contenus pour Fox Network Group Latinoamérica.

 

 

 

Paula Ortiz Gónima, réalisatrice de Miedo.

Paula Ortiz Gónima est diplômée de l’Université Nationale de la Colombie en réalisation audiovisuelle et a obtenu un Master Images de synthèse appliquées à la communication de l’Université Marc Bloch de Strasbourg. Elle réalise des documentaires sur l’architecture et la danse contemporaine et interviens régulièrement dans le cadre de dispositifs d’éducation à l’image. Elle écrit et réalise, en 2016, son 1er court-métrage documentaire Miedo.

 

 

 

 

Laura Huertas Millán, réalisatrice de Sol Negro.

Née à Bogota, Laura Huertas Millán réside principalement en France depuis 2001. Elle a été diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris et du Fresnoy-Studio national des arts contemporains. Elle a déjà réalisé Aequador (2012), Voyage en la Terre Autrement Dite (2011). Sol Negro a été programmé dans la Compétition française du FID en 2016.

 

 

 

 

Rodrigo Grande, réalisateur de Al Final del Tunel.

Rodrigo Grande, né en 1974, est un réalisateur et scénariste argentin. Il a réalisé plusieurs courts métrages avant de se faire connaître avec le long métrage Rosarigasinos (2001), lauréat de nombreux prix internationaux. Le thriller Al final del túnel (2016) est son troisième long métrage de fiction.

 

 

 

 

Enrique Ramírez, Directeur de la photographie de Alas de Mar.

Enrique Ramírez est un jeune artiste chilien né en 1979. Par la suite, il obtient un master en Art Contemporain et Nouveaux Média au Studio d’Art Contemporain (Le Fresnoy, France). Son travail photo et vidéo est, notamment, axé sur l’exode, l’exil, la discontinuité de la mémoire nous emporte dans un imaginaire subjectif où la mer joue un rôle central.

 

 

 

 

Nous contacter pour fixer des horaires d’interviews hors des rendez-vous proposés.

 

DÉJEUNERS AVEC LES INVITÉS

 

Samedi 25 mars – 12h30 – La Friche Grand Plateau

Nombre de places limité. Accessible uniquement sur inscription : contact@aspas-marseille.org